Comment des anodes protègent notre bateau ?

Mis en ligne le 1er mai 2020

 Pourquoi mettre des anodes ?

Qu’il soit en polyester, en aluminium ou même en bois dans le cadre de notre voilier familiale,  il y a sur nos bateaux des organes composés de métaux tels que l’hélice, l’axe d’un safran et pour les voiliers, la quille et pour beaucoup, n’oublions pas le moteur.

Publié avec l’aimable participation d’Eric d’ Expert Marine Consult

Ne pas suivre ses anodes, c’est prendre un risque 😉

Ces métaux employés dans la construction peuvent se définirent par leur densité ou leur potentiel électrique par exemple.  Quand nous avons deux métaux avec deux potentiels différents, tant qu’il n’existe pas de liaison entre ces deux métaux, tout va bien, ils sont parfaitement isolés.  Malheureusement, l’eau qui fait flotter nos bateaux, est aussi un (faible) conducteur électrique.
Donc quand mon bateau est à flot, je mets en communication des métaux avec des potentiel électriques différents, ce qui entraine des déplacement d’électrons.
Or qui dit déplacement d’électrons, dit déplacement de matière…
Donc si je dois perdre de la matière, autant que ce soit sur une pièce métallique inutile et si possible simple à remplacer, elle sera ainsi sacrifiée au profit d’autres organes métalliques plus important.  Ce sera le rôle des anodes sacrificielle;  anode car dans une réaction d’oxydo-réduction, c’est l’anode qui perd sa matière.  Les métaux employés pour les anodes sont le zinc pour l’eau de mer et le magnésium pour l’eau douce.

Maintenant que je sais pourquoi mettre en place une (ou des anodes) sur ma coque, comment les rendre efficace puisqu’elles sont si utiles ?

Comment rendre une anode efficace ?

Pour qu’elle se consomme et donc qu’elle perde de la matière, il y a quelques règles strictes à respecter quand on monte une anode:
> elle doit être en contact avec l’organe qu’elle protège;
> elle doit aussi être en contact avec l’eau;
> elle doit être changée régulièrement;
> une anode qui ne se consomme pas est un problème.

Pour mettre une anode en place il n’existe que 2 solutions, le soudure ou le filetage.  La première solution résiste avec le temps mais la solution avec le filetage peut s’oxyder, se consommer et l’anode perd alors de son efficacité.  Le mieux est donc d’employer des écrous frein.  Ces derniers maintiendrons l’anode en place même si l’écrou perd de sa matière.

Retirer les scotch de protection après la carénage et la pose de l’anti-fouling.  Cette remarque en amusera certains parmi vous parce qu’elle leur rappellera une expérience vécue.  Cependant dans l’urgence de la remise en eau, il arrive que l’on oublie de retirer ces scotchs que l’on avait mis en place pour protéger les anodes sacrificielles pendant les opérations de peinture (parce qu’un anode peinte ne sert à rien) 
Il faut inspecter toutes les anodes.  

Dans l’urgence d’un carénage (car je veux respecter les 48 heures mis en place par la capitainerie) il m’est arrivé de ne remplacer que les anodes visibles sur les oeuvres vives et d’avoir alors fait l’impasse sur celles qui protègent le circuit de réfrigération du moteur.  Heureusement j’avais put isoler le circuit de réfrigération du moteur et remplacer les anodes des réfrigérants par la suite.  La cale de mon moteur n’a jamais été aussi propre que ce soir là.  

Est-ce qu’une anode doit s’user ?
Oui.  Et si vous avez la même anode depuis plusieurs années, c’est louche !
Soit vous n’avez aucune pièce métallique qui « baigne » dans l’eau et c’est à se demander pourquoi des anodes sont installées sur votre coque.
Soit vous avez trop d’anode sur votre bateau et vous avez une trop forte protection de votre coque et vous devriez contacter un homme de l’art;
Soit votre anode n’est pas en contact avec le reste du bateau et elle ne sert à rien.  Des 3 solutions c’est la plus critique car cela signifie que d’autres organes mécaniques s’usent, se consomment 🙁

Le conseil de l’expert:  stopper le chauffage pour protéger les ports de plaisance

Les ports regorgent de bateaux et d’anodes tout au long de l’année et quand vient l’hiver certains propriétaires mettent en service de petits chauffages d’appoints.  C’est non seulement un gaspillage d’énergie mais aussi un acte de vandalisme vis à vis des appontements.  Je ne pense pas avoir besoin d’expliquer le gaspillage d’énergie, en revanche j’ai appris très récemment que le fonctionnement de ces – nombreuses – « chaufferettes » favorisaient la présence de champs électriques dans les eaux de nos ports et comme nous le rappelions en début d’article, ces champs favorisent le déplacement des électrons, affaiblissant les piliers et les caissons de nos pontons.

Leave a comment

Sign in to post your comment or sign-up if you don't have any account.