bien naviguer avec des enfants. source: csc-solutions

Naviguer avec des enfants

La sécurité

Il n’est jamais trop tôt pour parler de sécurité et avec des enfants, cela commence dés le parking car à un âge où ils ne savent pas encore nager, il vaut mieux quitter la voiture en ayant mis une brassière. Ainsi, la magie commence déjà.
Parmi le matériel de sécurité obligatoire à bord, il y a les brassières.  Les fabricants ont développé des modèles adaptés aux poids des moussaillons les plus jeunes.  Il est très important de respecter les recommandations de poids: si elle est trop petite, la brassière ne garantie pas la flottabilité de l’enfant. Trop grande, non seulement l’enfant sera engoncé et  sera gêné. De plus, s’il tombe à l’eau, la brassière remontera le long du corps et la tête ne sera pas maintenue hors de l’eau.  Ainsi, le risque  de noyade est  important dans les deux cas.
Témoignage de Stéphanie: « un enfant en bas âge n’a pas la même connaissance et la même crainte de l’eau qu’un adulte.  S’il tombait à l’eau, il n’aurait pas le réflexe de bouger ou de se débattre. Il coulerait donc comme une pierre« .  Ce qui justifie un peu plus la présence d’une brassière, si certains n’étaient pas encore convaincus. Cette explication nous avait été donnée par la pédiatre de nos enfants alors que nous préparions notre première sortie familiale avec notre ainé de 4 mois.
L’apprentissage du port de la brassière sur le pont est une bonne école pour les parents, tout comme le port de la ceinture au cours des années 80 nos enfants vont nous apprendre à porter la brassière en toute occasion, ce qui est obligatoire.
Une autre bonne habitude à prendre alors qu’ils grandissent et se déplacent à bord est de s’assurer dans les déplacements: une main pour soi, une main pour le bateau.  Cette maxime qui remonte à la grande époque des clippers et même plus loin encore se complète très bien de l’ensemble harnais + ligne de vie si vous êtes seul sur le pont ou que le météo est mauvaise.  

Le bon tempo

Avec de très jeunes enfants, le matin n’est pas forcément le meilleur moment pour partir car après le déjeuner se pose le problème crucial de la sieste. La présence d’un bébé n’est pas un enjeu si le bateau est pourvu d’une cabine : un landau ou une coque de poussette sont tout à fait adaptés pour des petites siestes. 
En revanche, pour des enfants plus grands, entre 1 et 3 ans, il est peut-être plus judicieux de différer la sortie, après la sieste. Dans ce cas, les calculs de marées rendent la préparation de la navigation plus intéressante. En cas de fortes chaleurs, l’on préférera sortir en fin de journée, pour profiter de la navigation à la fraîche et prendre le dîner au mouillage ou à quai pendant que papa range le bateau ou boit son apéro. 

Le bien-être

Nos petites têtes blondes ont besoin d’être chouchoutées. Ainsi, la trousse à pharmacie doit être adaptée, avec quelques produits spécifiques à leur âge (Doliprane, pansements, antiseptique, Arnica). Une crème solaire (protection indice 50 +) restera en permanence dans le bateau. Soulager un bobo peut rendre rapidement le sourire à un enfant. Autant prévoir. 
Pour la nourriture, nous vous conseillons des repas simples, faciles à manger pour éviter tout risque d’accident (assiette renversée, brûlures). Des préparations toutes faites, genre bolino , feront l’affaire. Pour les enfants comme pour les plus grands, la sortie en mer est un plaisir, une alimentation un peu plus festive que l’ordinaire saura rendre ces moments familiaux encore plus attractifs. En plus, cela les occupera! 
L’eau doit être suffisante à bord. Les enfants doivent régulièrement boire, faites attention à la déshydratation et pour les bébés emportez des solutions de ré-hydratation. 
Les chapeaux, pulls, bonnets ou casquettes sont indispensables pour se protéger du soleil ou du froid. La crème solaire doit être appliquée quelques heures avant l’exposition au soleil. Cela évitera des coups de soleil ou les insolations qui peuvent être graves.
Les enfants auront forcément envie de courir sur le ponton! Alors, prévoyez au cours de votre navigation, un moment où ils peuvent se défouler : baignade, jeux sur une plage. Ils reviendront plus calmes 

Le jeu

Très tôt, l’enfant s’identifie à son milieu, très rapidement une promenade en bateau deviendra une aventure peuplée de pirates et de corsaires!  A tel point que votre bateau devient le prolongement naturel de la maison.  Dès 7 ans, un enfant est capable de barrer – sous la surveillance ou sur les genoux de son papa…..et très tôt, il comprendra l’utilité d’un second capitaine sur le bateau, pour tenir un bout ou aller chercher une dame de nage pour l’armement de l’annexe.  
Quelques jeux familiers doivent être embarqués et rassureront l’enfant  Ainsi, la cabine sera pour lui comme un nouveau lieu de jeu. Cette navigation leur plaira autant à l’intérieur que sur le pont. Les enfants s’ennuient rarement sur un bateau.

Nous vous souhaitons de belles navigations et à bientôt,

l’équipe de mynoteboat.

Leave a comment

Sign in to post your comment or sign-up if you don't have any account.