Les passe-coques et les vannes de nos bateaux

Les vannes et passe-coques font parties de l’équipement qui doit être le plus surveillé à bord, que ce soit en hivernage, à flot sur un ponton, ou lors d’une traversée de l’Atlantique.
Sur le marché, on trouve principalement des vannes et des passe-coques en laiton, en bronze, en PVC et en acier inoxydable. Les entreprises doivent être certifiées pour les commercialiser. (Exemple : marquage CE et ou numéro de norme) .

Un grand choix de matériaux

Chacune de ces matières apportent des qualités différentes, avantages et inconvénients. Par exemple,
– l’inox ne prévient pas quand il casse, ou
– le PVC est fragile au choc. Evitez de mettre le pied dessus sur un coup de roulis. Il cuit aussi rapidement dans les eaux ensoleillées.
les vannes et passe-coques en bronze d’aluminium présentent des propriétés mécaniques proches de celles d’un acier mi-dur. CU+11% d’aluminium+5%de fer.
L’assemblage vanne et passe-coque doit être dans le même matériau pour éviter l’électrolyse qui peut conduire à des avaries très graves, car on peut aller jusqu’à couler:
– ne jamais mélanger un passe coque en inox avec une vanne en laiton (ou vice versa).
– les passe-coques sont soumis à la  législation de la Division maritime de sécurité 240.
– les passe-coques doivent être munis de vannes quart de tour. La tuyauterie doit être fixée avec deux colliers inox de serrage.

Quelques règles d’entretien

L’entretien des vannes doit être effectué très régulièrement. Les postes doivent être propres, asséchés pour éviter l’osmose des coques polyester, qui va se développer en périphérie.
Les vannes doivent être soigneusement graissées et actionnées régulièrement.
On rencontre souvent des problèmes sur les bateaux ayant deux WC à bord, si c’est tout le temps le même WC qui fonctionne.  Dans l’autre WC, qui ne fonctionne que quelques fois par an, les vannes restent souvent bloquées.
Le couple de serrage de la pelle de vanne doit être suffisant pour éviter son ouverture lorsque le bateau navigue dans le mauvais temps. Elles peuvent s’ouvrir lors des coups de boutoir par mer formée, avec l’inertie de la pelle.
En navigation les vannes doivent être fermées sauf, bien sûr, la ou les vannes du circuit de refroidissement moteur. En cas d’absence du bord, il est conseillé de fermer toute les vannes.

Exemples d’un passe-coque et d’une vanne corrodée, il manque les doubles colliers de serrage :

Nous vous souhaitons de belles navigation, l’équipe de mynoteboat.

A bientôt,

Leave a comment

Sign in to post your comment or sign-up if you don't have any account.