Hivernage

L’hiver à Venise (source shutterstock)

Fin de saison

En Bretagne, les dernières grandes marées d’automne annoncent la fin de la saison de navigation. A partir d’octobre, beaucoup de mouillages, exposés à l’Ouest, sont difficilement tenables. Y laisser son bateau, surtout si on habite un peu loin, est pour le moins risqué.
C’est donc le moment d’installer son bateau à son poste d’hivernage, en haut de la grève, de sortir la remorque pour l’abriter dans un hangar ou au chantier du coin, de reprendre sa place dans le bassin à flot, accessible aux heures de marée haute.
Pour ceux qui ont une place dans un port à sec ou un port en eau profonde, la situation est plus simple évidemment mais la question des travaux à réaliser l’hiver demeure.

Travaux d’hiver

Il y a les travaux que l’on rêve de réaliser, ceux que l’on aimerait réaliser, et ceux qu’il faut impérativement réaliser. Les guides Mynoteboat, accessibles gratuitement peuvent vous aider à faire le point.
Il faut impérativement prioriser l’effort et la dépense. A défaut, soit vous passerez trop de temps à entretenir votre bateau et vous finirez par le revendre, en état impeccable mais ayant peu navigué, soit vous ne réaliserez pas le minimum et vous perdrez confiance dans votre capacité à sortir en mer.

Comment choisir les travaux à réaliser

Le magazine Wooden Boat a publié récemment un article instructif sur l’entretien des Windjammers.
Les Windjammers sont des goélettes du Maine exploitées commercialement au charter pendant la belle saison – je pense autour de 6 mois par an. Nous sommes aux Etats-Unis. La flotte n’est donc pas subventionnée. L’entretien des bateaux est assurée grâce aux revenus de l’activité charter et l’aide de bénévoles. Le modèle est finalement assez proche de celui de certains armements NUC français comme Etoile Marine, par exemple.
Nous en avons tiré quelques leçons, évidentes pour beaucoup de plaisanciers expérimentés, mais intéressantes :
– Le patron a le souci constant de l’état de son navire. C’est sa vie, au sens propre lorsqu’il est sur l’eau, au sens financier puisque c’est son gagne-pain. Il adapte donc probablement sa manière de mener le bateau, même si ce point n’était pas mentionné dans l’article en question.
– Le patron tient un carnet où il note au fil des navigations l’ensemble des éléments à améliorer, modifier, réparer.
– Certains travaux simples sont réalisés en cours de saison.
– Lorsque la période d’entretien arrive, les travaux sont priorisés avec deux objectifs, un objectif très court terme, de pouvoir naviguer la saison suivante, et un objectif long terme de conserver le navire.
– A ces deux objectifs vient s’ajouter les travaux à buts plus commerciaux, pour améliorer l’habitabilité, le confort, ou mettre au goût du jour les emménagements
– Des marges de manoeuvre sont prévues pour pouvoir traiter les mauvaises surprises que l’on découvre au fil des travaux.
En conclusion :
– Faites attention à votre matériel. A long terme, c’est très payant.
– Réalisez des travaux régulièrement
– Planifiez un minimum l’entretien, nombre d’heures et tâches à réaliser. Vous naviguerez plus et mieux
– Faites appel aux bonnes volontés, dans la mesure du possible
– Modérez vos ambitions… sortir avec une peinture approximative vaut souvent mieux que rester au port avec des vernis impeccables

Bonne navigation,

1 Comment

Comment hiverner en Nouvelle-Calédonie ? – MY NOTE BOAT
22 septembre 2019

[…] Comme Mikaël nous le rappelait ici même il y a quelques jours, il est raisonnable de protéger son bateau avec l’arrivée de l’automne et d’en profiter pour faire quelques travaux. Notre petit bateau familial effectue sa transhumance annuelle de 30 km pour rejoindre un hangar dans lequel il passe l’hiver bien au « chaud ».C’est sûr que pour Philippe, l’hiver est moins frais que sous nos latitudes et il peut alors paraître inutile de « protéger » son bateau des tempêtes hivernales.Pour autant la Nouvelle Calédonie connait aussi des changements de saison avec une période de cyclones et de pluies de décembre à avril.Bien que je n’ai pas encore posé mon pied sur les quais de Nouméa, je ne doute pas que les marins et autres plaisanciers de cet endroit paradisiaque mettent leurs bateaux à l’abri des vents dominants – qui sont d’Est là-bas. […]

Reply

Leave a comment

Sign in to post your comment or sign-up if you don't have any account.